Pourquoi exterminer le nid de fourmis charpentières de votre maison ne sera pas suffisant

Ad Blocker Detected

Our website is made possible by displaying online advertisements to our visitors. Please consider supporting us by disabling your ad blocker.

Des fourmis noires marchent sur votre comptoir de cuisine ou dans votre salle de bain même l’hiver?

Ça n’est pas bon signe! Cela veut dire que vous avez une colonie de fourmis charpentières à l’intérieur de votre maison car l’hiver, la fourmi est en diapause et ne se promène pas ou à peu près pas.

Vous faites alors venir un exterminateur qui trouve le nid, l’élimine et vous criez alors victoire! Quel sentiment agréable de savoir que notre problème est enfin résolu et que l’infestation est enfin maîtrisée!

Malheureusement, il y a de fortes chances que votre aventure ne soit pas encore terminée. Voici pourquoi :

Une société hautement hiérarchisée

.ads in wordpress

La fourmi charpentière est un insecte social qui vit en société hautement hiérarchisée composée d’une seule Reine (dans le cas des fourmis charpentières noires – très communes au Canada) et de milliers d’ouvrières. Une colonie mature peut compter plusieurs milliers à plusieurs dizaines de millier d’ouvrières, jusqu’à 100,000 même!

La Reine vit de 15 à 18 ans, certains vont même jusqu’à prétendre qu’elle peut vivre jusqu’à 25 ans et pondera des dizaines de milliers d’œufs au cours de sa vie.

Stratégies d’invasion de la fourmi charpentière

.ads in wordpress

Lorsque sa colonie principale commencera à déborder, la Reine utilisera alors deux stratégies pour continuer à répandre son royaume.

L’essaimage

D’abord, après trois à six ans en règle générale, elle se mettra à pondre des mâles et des femelles ailées qui s’envoleront à la recherche d’un nouvel endroit à coloniser. Une fois les fourmis accouplées, le mâle mourra et la femelle ailée se transformera en une nouvelle Reine qui fondera une nouvelle colonie à son tour. Elle perdra ses ailes qui seront réabsorbées par son corps afin de lui donner la force de pondre ses premières ouvrières.

La colonisation

.ads in wordpress

La deuxième stratégie employée par la reine est de créer des colonies satellites sans Reine et pouvant être composées de milliers d’ouvrières qui ont pour tâches d’alimenter la colonie principale et d’étendre le territoire colonial.

Dans la majorité des cas, le nid que vous trouverez dans votre maison sera un nid satellite, car la Reine préfère s’installer dehors. Vous pourriez y trouver des mâles et femelles ailés (de futures Reines), mais très rarement une Reine pondeuse. En fait, on estime que dans plus de 90% des cas, la Reine ne fonde pas sa colonie à l’intérieur de nos maisons.

Donc, si vous éliminez ce nid et que vous vous arrêtez là, vous n’avez fait qu’une partie du travail car vous n’aurez pas éliminé la Reine pondeuse!

Un exterminateur compétent cherchera le nid principal pour éliminer la Reine. Bien souvent, il se trouve sur le terrain d’un voisin et il ne pourra pas l’exterminer. Il vous donnera alors aussi des conseils pour vous aider à réduire les risques d’une nouvelle infestation future. Car, avec la fourmi charpentière, il vaut souvent mieux prévenir que guérir.

Si vous voulez en apprendre davantage sur le sujet, suivez la fourmi!

followant

 

Sources et citations

Ville de Montréal – La fourmi charpentière

Espace pour la vie – Fourmis charpentières

Image courtesy of DigitalArt at FreeDigitalPhotos.net