Comment se débarrasser des coccinelles dans la maison

Ad Blocker Detected

Our website is made possible by displaying online advertisements to our visitors. Please consider supporting us by disabling your ad blocker.

De plus en plus de gens se demandent comment se débarrasser des coccinelles dans la maison. Il faut dire que la coccinelle asiatique étend de plus en plus son territoire vers le nord du Québec depuis la mi-1990. Et pour survivre à l’hiver, elles hibernent dans nos maisons.

Nous vous donnerons quelques trucs pour vous en débarrasser, mais avant de s’attaquer à la bête à bon die , comme toujours, il faut apprendre à le connaître.

D’où vient la coccinelle asiatique

.ads in wordpress

Introduite aux États-Unis en 1916 pour lutter biologiquement contre des invasions de pucerons et ensuite importée massivement d’Asie (Chine, Japon, Sibérie) dans les années 70 et 80 pour les mêmes raisons, la coccinelle asiatique est désormais bien implantée en Amérique du Nord où elle prolifèrent abondamment au détriment, semble-t-il, des races autochtones.

De quoi se nourrit la coccinelle asiatique

La coccinelle est considérée comme un insecte bénéfique puisqu’elle se nourrit essentiellement de pucerons, d’une cinquantaine d’espèces en fait, mais aussi de larves, d’insectes ou même d’oeufs de ses congénères et de nombreuses autres espèces d’insectes nuisibles. Elle peut aussi se nourrir de pollen au début du printemps et même devenir cannibale à l’automne lorsque la nourriture commence à manquer!!!

Elles son si mignonnes, qui les aurait cru aussi monstrueuses!?

En fait, une seule coccinelle pourra se nourrir de milliers d’insectes au cours de sa vie et aide de cette façon à protéger nos jardins et récoltes.

Habitat de la coccinelle asiatique

.ads in wordpress

La coccinelle asiatique vit en plein air durant la saison chaude, mais elle n’est apte à résister à la rudesse de l’hiver Québécois et meurt par une température de moins vingt ou plus froid. Pour cette raison, elles adorent nicher dans nos maisons chauffées et y hiberner durant la période froide.

Cycle de vie de la coccinelle asiatique

Elle vit environ 2 à 3 ans à l’état sauvage. Durant l’hiver, elle survit grâce à ses réserves de graisses. Notons que sa carapace pâlit à mesure qu’elle vieillit.

Une femelle adulte peut pondre environ 50 oeufs au cours de sa vie. Elle les laisse généralement à portée d’une colonie de pucerons afin que ses larves aient de quoi satisfaire leur appétit vorace.

Comment se débarrasser de la coccinelle asiatique

.ads in wordpress

En plus d’aider à protéger nos récoltes, la coccinelles ne mord pas, ne pique pas et ne transmet aucune maladie à l’homme. En fait, elle est considérée comme un insecte bénéfique pour l’homme. Néanmoins, si votre maison est la proie de milliers de coccinelles, il est probable que vous ayez de la difficulté à visualiser en quoi elle vous est bénéfique. D’autant plus que lorsqu’on la manipule, la coccinelle asiatique émet une substance toxique qui lui donne mauvais goût et qui pourrait aussi causer, semble-t-il, des réactions allergiques chez certaines personnes.

À l’automne, elle a tendance à s’agglomérer par centaines ou par milliers et à chercher des maisons aux murs généralement pâles et exposés au soleil. Elles se glissent alors par tous les interstices possibles pour y nicher jusqu’au printemps. Il semble que les maisons situées près d’un champ ou d’une forêt soient plus souvent primées par les coccinelles asiatiques.

Prévenir vaut mieux que guérir

Comme elles cherchent la chaleur et peuvent entrer par n’importe quel interstice assez large pour leur permettre de s’y glisser, se prémunir de leur invasion est plutôt difficile. Et le seul réel moyen de s’en prémunir est de les empêcher d’entrer à l’automne. Prenez le temps de bien calfeutrer tout interstice de votre maison et portez une attention toute spéciale aux façades bien ensoleillées, car ce sont celles qu’elles préfèrent.

Réparez tous vos moustiquaires, mettez du calfeutrant à tout cadre de fenêtre et à tous les cadres de porte. Bouchez les fissures dans la fondation ou le revêtement extérieur de votre maison. Vérifiez tous vos évents de toit, votre entrée électrique et les trappes d’aération de votre maison. Assurez-vous qu’ils sont bien calfeutré et munis de trappes fonctionnelles ou de moustiquaires qui peuvent les empêcher d’entrer.

Les coccinelles sont dans ma maison : que faire?

Trop tard, elles se sont installées chez moi. Que puis-je faire?

Malheureusement, il n’y a aucun pesticide homologué pour la lutte contre les coccinelles asiatiques! De toute façon, de chercher à répandre du pesticide partout dans la maison est certainement une très mauvaise idée. Tous les pesticides sont toxiques pour l’homme, les bébés, les enfants et les animaux et vous feriez plus de mal que de bien à tenter l’expérience. Ne la tentez donc pas! Chaque année des milliers de personnes s’intoxiquent gravement avec des pesticides en vente libre. Ne soyez pas du nombre.

La coccinelle asiatique n’a pas non plus de prédateur connu au Québec. D’ailleurs, leur mauvais goût et leur couleur éclatante éloigne même les oiseaux!

Il vous reste alors les moyens mécaniques… Sortez la balayeuse et aspirez-les! Prenez bien soit de vous départir du sac convenablement afin qu’elles ne puissent s’en échapper et revenir. Par soucis écologique ou éthique, vous pourriez aussi simplement les libérer plus loin, là où elles ne nuiront à personne!

Autres références :

Gouvernement du Canada – la coccinelle asiatique

Image courtesy of Dan / FreeDigitalPhotos.net